Fan fiction: Kalara

Murdo Productions

Bonjour,

Inscrivez-vous et participez à l'aventure Murdo Productions !

    Fan fiction: Kalara

    Partagez
    avatar
    teck

    Messages : 56
    Date d'inscription : 16/06/2013
    Age : 27
    Localisation : Bordeaux

    Fan fiction: Kalara

    Message par teck le Ven 12 Juil - 12:59


    Chapitre 1 : Prémice




    Orbite de la planète Kalara, vaisseau hyperion.

    Commandant, nous détectons une flotte en approche de Kalara, aucun retour de vaisseau n’était programmé.

    Il y a donc encore des civilisations qui pensent pouvoir dominer les Kalarians. Adjudant préparé notre flotte à recevoir dignement ces intrus.

    Bien mon commandant.

    L’ordre de formation Béta 14 fut lancé aux 4 croiseurs Kalarians et leur flotte embarquée de chasseurs était prêt à être envoyé au combat.
    Le vaisseau amiral Kalarian se mit au centre avec un croiseur sur chacun de ses cotés. Ils étaient fin prêt a recevoir l’assaillant.

    Plus que quelques minutes avant l’ouverture de la fenêtre hyperspatial mon commandant.

    Bien, chargé nos armes, transféré 50% du bouclier arrière vers l’avant et surtout soyez prêt a les faire souffrir.

    D’une seule voix le poste de pilotage répondit :

    Oui mon commandant.

    La fenêtre s’ouvrit et 4 vaisseaux de guerre en sortirent.

    Ouvrez-moi tous les canaux pour que je leur transmette un message.

    Après quelques secondes l’agent com, lui fit signe qu’il pouvait parler.

    « Vaisseau Hyperion pour vaisseaux inconnu, quitté immédiatement l’espace Kalarian sous peine de représaille. »

    « Grrr….. Gag……. Rep …………… Bzzzzzzzzz….. »

    Que font-ils ?

    Ils chargent leurs armes mon commandant.

    Bien, feu a volonté.

    Le plasma Kalarian fusa vers les assaillants mais ils avaient déjà changé de position pour tenter d’encercler la position Kalarian. Suite à cette manœuvre les tourelles laser commencèrent à faire feu, ce qui eut pour effet d’illuminé l’espace. Les vaisseaux inconnus subirent les effets des lasers sans dégâts apparent.

    Envoyez nos chasseurs pour tenter d’affaiblir leur bouclier.

    Bien commandant.

    Les escadrons décollèrent dans un ballet aérien de vaisseau et de laser. A la vue des escadrons Kalarian, la race hostile fit sortir ses propres chasseurs. Les chasseurs Kalarian inférieur en vitesse commencèrent déjà à souffrir des tirs ennemis. Le vaisseau amiral Kalarian rompit la formation et tenta de prendre à revers un vaisseau ennemi. Dès qu’il fut prêt à faire feu le plasma Kalarian fonça droit sur l’ennemi mais il s’écrasa contre le bouclier du vaisseau hostile.

    Commandant que devons nous faire, notre arme la plus puissante ne leur a rien fait ?

    Eh et bien nous devons …

    Chapitre 2 : Abandon

    On pouvait voir l’indécision sur le visage du comandant, des gouttes de sueurs commençaient à perler le long de ses tempes. Avec un revers de la main il les essuya, puis il baissa les épaules et dis :

    J’abandonne.

    La poste de pilotage laissa place a un grand simulateur où seul restait la phrase « Abandon du commandant Trek » Ce fut pour lui le pire coup au moral qu’il ait jamais subit. Derrière lui une porte s’ouvrit dans un bruit de décompression. Trek se retourna et put découvrir une femme d’une trentaine d’année ayant conservé toute la beauté de sa jeunesse, elle était dans une robe de satin rouge fendu jusqu’au genou sur le coté droit. Le commandant s’inclina et dit :

    Amiral Félicia, je suis désolé, cette simulation était impossible à gagner.


    Je ne crois pas commandant Trek, ordinateur quel était les chances de remporté le combat.



    Une voix de synthèse formula ces quelques mots :

    8% de chance de détruire tout les vaisseaux.

    Vous avez votre réponse commandant, je suis déçu, j’espère que vous comprendrez que sur le champ de bataille il ne faut jamais abandonner. Dois-je vous rappeler ce que les Borians nous ont fait subir depuis tant d’année ? Dois-je vous montrez ce qu’ils ont fait de notre colonie Destros ? Ou bien Falatros ?





    Trek ne put retenir une larme en entendant le nom de Falatros, tout lui revint comme un flash. L’attaque des Borians sur Falatros, les bombardements incessants, les bombes de gaz innervant, la destruction de tous les vaisseaux civils essayant de s’enfuir. Il finit par revenir a lui.

    Non mon amiral.


    Bien, puisque vous avez ratez votre test vous ne serez pas affecté au front mais dans un secteur minier en bordure de notre empire. Vous aurez un vaisseau de type Altaïr II, je vous laisse le soin de choisir votre équipage dans les documents que l’ordinateur va vous présentez.


    Bien, je ferai tel que vous me l’ordonnez.


    Chapitre 3 : Choix

    L’amiral se retira dans un bruissement de vêtement a peine perceptible. Trek se sentait bien triste, une larme coulait le long de sa joue. Le souvenir de ses parent su Falatros était comme une lame dans son cœur. Il ne pouvait pas venger la mort de ses parents dans un secteur minier, surtout qu’il savait dans lequel il serait envoyer. Le secteur 7 cadran 3, un des seul secteur ou il ne se passait rien. L’amiral lui montrait ainsi sa déception et sa punition pour l’abandon de la simulation. Il se décida à regagner sa confiance étape par étape. Il commencera par choisir un équipage digne de ce nom.

    Ordinateur, peut tu transférer les dossiers des membres en attente de vaisseau sur mon compwatch. Je ferait le tri dans mes quartiers et je rendrait la liste de mon équipage demain.

    Un bip sonore de son compwatch indiqua que les fichiers avait été transférer avec succès. Il sorti de la salle holographique et se dirigea immédiatement vers ses quartiers. Mais il croisa une jeune femme rousse d’environ 25 ans qui l’interpella.

    Alors Trek comment ça c’est passé ton test ?

    Bah ! Tu sais peu de personne le réussisse ce test, hein ?

    Ha ! Ha ! Ha ! Tu t’es planté mon vieux, pas croyable, toi qui était le chouchou de l’amiral, tu t’es vautré ? Je savais que tu n’étais qu’un bon a rien.

    C’est bon pas la peine de m’insulté Eloïse, ce n’est pas par ce que tu as réussi le test que cela te permet tant de chose. Ce n’est pas non plus notre lien de parenté qui te l’autorise.

    Trek partit en furie au travers des couloirs impersonnel que regorgeais cette base. Il finit par arriver face a ses quartiers, mais sa rage n’était pas retombé. Comment sa sœur jumelle pouvait le traiter ainsi ? Il rentra dans ses appartements et claqua la porte, cela lui procura un léger soulagement. Il brancha son compwatch a son ordinateur et y transféra les dossiers sur ses hypothétiques membres d’équipage. L’épluchage de tous les dossier lui prit bien 5 heures, mais il finit par avoir un équipage certes hétéroclite mais vaillant en toute situation. Il alla se coucher, car il ne lui restait que peu de temps avant qu’il doive rendre la liste de son équipage. Il se leva dans le même état que quand il s’est coucher, c'est-à-dire exténuer. Il se força tout de même a émerger, puis a faire sa toilette avant de rejoindre l’amiral dans son bureau pour lui transmettre la liste de son équipage. Il arriva comme a son habitude à la seconde près au rendez-vous fixé par l’amiral. Il toqua à la porte et attendis qu’on l’invite a entrer.

    Entrer commandant Trek ! Fit l’amiral d’une voix forte et assurée.

    Il poussa la porte et pénétra dans ce bureau qui était doux et apaisant ainsi que froid et angoissant. Il ne comprenait pas comment toutes ces émotions pouvait cohabiter mais elle réussissaient a le faire tout de même.

    Voici la liste de mon équipage Amiral. Dit Trek en tendant son compwatch.

    Pas la peine de me la soumettre, je connais vos ambitions, ainsi que vos méthode, je sais déjà qui vous avez choisi. Et je vous donne mon accord, vous pouvez envoyer les affectations a chacun d’entre eux. Et pour vous encourager vous avez reçu l’Altaïr II (X3-025), il est modifié, enfin vous découvrirez tous ça avec votre ingénieur de bord.


    Merci amiral !

    Le commandant fit le salut militaire réglementaire puis se retira du bureau de l’amiral. Il se pressa d’aller à la borne d’affectation pour envoyer les siennes. En moins de dix minutes tout était partit. Il leur donnais rendez vous le lendemain a dix heures.

    Chapitre 4 : Découverte



    Le commandant arriva au dock 45 à neuf heures et demi, il fallait qu’il fasse bonne impression, car la mission qui leur était attribué n’avais rien d’amusant. Il fit le tour du vaisseau et consultât sa fiche technique. Elle n’avait pas l’air très différent de l’Altaïr II (X3-010) à peine plus de poussée verticale et 2 batteries laser supplémentaire. Enfin c’était dorénavant son vaisseau et il en prendrait soin. A 10 heures l’équipage était présent devant la passerelle. Il les accueillis et se présenta. Mais au bout de 10 minutes de discours une femme courra vers le groupe en essayant de ne pas se faire voir par le commandant. Il la remarqua tout de même, c’était Luce Tirane la médecin chef de bord, ces état de service montrait une ponctualité quasi inexistante, il s’attendait à ce qu’elle soit en retard.

    - Je ne compte pas recommencer pour la retardataire, tout ce que vous devez savoir c’est que notre mission est la protection d’un secteur minier important. Bon vous pouvez monter a bord, vous installer. Je souhaite m’entretenir dans une heure avec Mr Hawk, Mme Tred dans mes quartiers. Romper.

    Le groupe commença a monter tranquillement à bord, des discussions plus ou moins animé faisait vibrer ces nouveaux compagnons. Il se retrouva seul devant son nouveau vaisseau près à prendre son premier envol vers les étoiles. C’est alors que le commandant Eloïse se montra, était elle la pour le railler une nouvelle fois ?

    - Alors tu es prêt ? On dirait que tu hésite à monter a bord, tu as peur de te planter comme dans le simulateur ?
    - Eloïse s’il te plait ne commence pas, surtout pas devant mes hommes, ils pourraient passer par ici.
    - Je ne passais que pour t’encourager mais comme d’habitude tu n’arrive pas à lire entre les lignes et c’est ce qui t’a mis en échec lors de la simulation. Bon puisque tu as peur que tes subalternes te voit tremblant devant une femme, je te laisse.

    Eloïse tourna les tallons et disparu au coin du couloir d’embarquement. Le commandant monta a bord et alla directement a ses quartiers. Il n’avait pas encore l’habitude des couloirs étroits et il se perdit une fois avant de trouver la ou il logera dans les étoiles. Il déballa ses affaires et commença à les ranger quand quelqu’un toqua à la porte. Il alla ouvrir et vit que l’ingénieur de bord et le timonier était présent.

    - Entrer je vous prie.

    D’une commune voix ils lui répondirent :

    - Bien mon commandant.
    - Je ne sais pas si vous avez eu le temps de faire le tour du vaisseau, mais il a été modifié sur ordre de l’amiral Félicia et j’aimerais bien que vous me trouviez en quoi exactement. Je vous transmettrais les donnée de base de l’Altaïr II, pour que vos recherches soit simplifiés. Vous pouvez retournez à vos poste.

    Karl Hawk le timonier fit le salut militaire puis se retira. Tandis que Lina Tred l’ingénieure de bord resta devant le commandant.

    - Oui Mme Tred ?
    - Commandant j’ai dors et déjà remarqué des changements, dès que j’ai reçu mon affectation, j’ai fait des recherches sur le vaisseau ou j’allais vivre. Je peut vous dire qu’il est plus grand que les dimension standard, on dirait que le bouclier est en légère surcharge aussi, très infime, de l’ordre de 0,1% mais c’est tout de même étrange car si le vaisseau est plus grand le bouclier aurait du perdre en intensité. D’après mes calculs nous aurions du perdre 3% de puissance.
    - Je vois que vous avez bien utilisé la première heure qui vous était offerte sur ce vaisseau. Dit-il avec le sourire. Quand vous aurez toutes les données envoyés les moi sur mon compwatch.
    -Bien commandant.

    Elle s’en alla a vive allure surement pour faire le travail que venait de lui donner le commandant Trek. Il souriait béatement, le faite d’avoir son propre équipage et son propre vaisseau était un rêve de jeunesse qui se réalisait. Il est l’heure d’aller sur le pont et de prendre les commandes pour ce premier voyage.


    _________________

      La date/heure actuelle est Lun 23 Juil - 11:28